Vallée d'Anergui

Comment s'y rendre

Dans les environs 

 Gîte Wihalane

Photos

Textes 

Liens



En consultant divers forums de discussions sur les voyages,
on peut constater que tous les randonneurs qui s'intéressent à la montagne marocaine ne le font qu'à travers le massif du Toubkal, du M'goun, de la vallée des Bouwguemez ou encore d'Imilchil.
Il ne peut en être autrement car la quasi totalité des investissements dans l'infrastructure d'accueil, la publicité dans les médias spécialisés qui traitent du tourisme montagnard marocain, les propositions d'agences de trekking et des guides locaux s'orientent quasi exclusivement sur ces régions.

A l'écart des circuits classiques et de ces endroits à la publicité parfois surfaite, d'autres secteurs sont longtemps restés dans l'oubli et l'isolement.

Un isolement dommageable pour les populations
qui n'ont pas pu bénéficier du même développement des infrastructures que leurs voisines, mais pour le plus grand plaisir de quelques privilégiés qui pouvaient (savaient ?) trouver dans ces vallées reculées, un accueil, une richesse de contacts, une paix à nulle autre pareille.

J'ai connu certains endroits quand leur accès était encore réservé
à qui n'avaient pas besoin d'organisation, d'agences de trekking
et de confort de prise en charge. Ma rencontre avec la vallée d'ANERGUI au printemps 1986 laissa une telle empreinte, qu'aujourd'hui encore, même si cette vallée est désenclavée et un peu plus fréquentée, je ne peux me passer d'une escapade annuelle sur ses sentiers.
Ainsi est né WIHALANE
Drôle de nom, peut-être même un peu compliqué pour un site, pensera peut-être le surfeur...
C'est un mot d'origine Berbère qui pourrait se traduire par "le bon coin", "l'endroit agréable". N'y voyez aucune prétention relative à ces quelques pages, Wihalane est d'abord le nom d'un lieu de cette vallée d'ANERGUI.

Ici,
loin des sommets prestigieux et des grandes traversées généralement proposés par les agences de trekking,
le randonneur confirmé ou le promeneur moins aguerri, le fana de vélo tout terrain ou de parapente pourra,
à condition d'accepter des conditions de vie peut-être un peu … rustiques, pratiquer son sport favori tout en découvrant,
à son rythme et façon, un milieu naturel et humain encore préservé du tourisme de masse, malgré un désenclavement récent qui commence
à attirer quelques touristes motorisés.

L'essentiel de ce site est donc consacré à cette région charnière entre le haut et le moyen Atlas, au sud de BENNI MELLAL,
où, à
titre purement personnel - je veux dire par là sans aucun intérêt commercial - en solitaire ou avec des amis,
j'use les semelles de mes chaussures depuis une vingtaine d'années.

Je vous invite maintenant à franchir le seuil de cette page d'accueil pour une visite virtuelle de cette vallée d'ANERGUI et de ses environs,
pour laquelle, vous l'aurez deviné, j'ai une affection toute particulière.



Bonne flânerie, merci de votre indulgence et de vos remarques bienvenues pour améliorer la présentation et la navigation dans Wihalane.

  Si vous souhaitez faire un commentaire:
joseamazigh@wanadoo.fr

Ou à mon adresse personelle:
José Garcia
17 Rue de Sermaize
90 000 Belfort

 

Dernières modifications:

 02/01/2012

 04/02/2012

 19/08/2014

 Ajouté information importante page :
Aller à Anergui en véhicule

 Ajouté photos page :
Photos femmes berbères

Mise à jour informations gîte pages :
Tarifs
Gardiens

 Ajouté photos page :
Photos femmes berbères

 Modifié page :
Photos gîte



Merci d'avoir pris le temps de visiter ce site.
Vous êtes le
visiteur depuis le 14 avril 2006


Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation ou la transformation, l'arrangement ou la reproduction par un art ou un procédé quelconque.