Dans les environs 

Gîte Wihalane

Comment s'y rendre 

Photos

Textes 

Liens


Anergui, la vallée oubliée

Au pied du djebel Mourik, Anergui est un endroit où l'on va. Ce n'est pas encore un endroit où l'on passe.

Jusqu'en 1994, plus de quatre heures étaient nécessaires aux véhicules tout terrain pour parcourir
quarante cinq kilomètres et franchir le col, tizi n'Aït Aïssa, qui sépare Ouaouizerth de Tillouguitte.
La piste continuait encore sur quelques kilomètres jusqu'à la scierie de Tamga.

Les habitants d'Anergui avaient alors le choix entre deux itinéraires ancestraux selon leur domicile dans la vallée,
où se voyaient imposé l'un ou l'autre au gré des aléas météorologiques:

Depuis Tillouguitte, Tizi n'Smekt, un col plus connu localement sous le nom de Outayat, donne directement accès au chemin muletier
des gorges de l'assif Melloul qui débouchent à l'extrémité nord de la vallée, sur la place du souk.
Depuis Tamga le voyajeur doit franchir un autre col, Tizi n'Ouanergui. Cet itinéraire débouche sur le douar Ayt Khoya
qui occupe une position de choix au beau milieu de la vallée.
Quelque soit l'itinéraire, ce n'est qu'au prix d'une grande journée de mulet ou de marche que le voyageur parvenait enfin à Anergui.

Un isolement qui préserve !

Pour en savoir plus ...
Retour index